Villages et hameaux du Cœur de Lozère

Villages et hameaux

De surprise en surprise

Il existe dans les hameaux des environs de Mende,
de petites perles patrimoniales,
vestiges de la vie & du savoir-faire d’antan
à découvrir et apprécier

Four Pain Changefege 2 Four Pain Changefege 2 Four Pain Changefege 2

Hameaux autour de Mende

Chabrits / Chanteruéjols / Bahours / Le Mas

Le Château de Bahours : (ci-contre)
Château privé situé à 5 km au nord de Mende direction Ribennes.
Cette ferme fortifiée appartient à des propriétaire privé et est Fermée au public hormis pendant les journées du Patrimoine, le 3ème week-end de septembre (Cuisine XIVème siècle, salle à Manger composée d’ancien mobilier Lozèrien, salon avec cheminée du XIVè, bibliothèque Louis Philippe, …).    Téléphone : 04.66.65.05.63

A voir aussi :

  • Fontaine et ferradous au Mas
  • Le lavoir de Chabrits

Badaroux / St Martin du Born / Le Born / La Rouvière / Pelouse.

Cette zone située plus exactement au Nord-Est de Mende marque la transition entre le Calcaire et le Granite.
Vous trouverez des paysages superbes et variés ainsi qu’un petit patrimoine nombreux et en très bon état de conservation, telles les fameuses croix de Jean du Born, des ferradous (appareils à ferrer les bœufs), des fontaines, fours à pains, …

* La « Toto » : statue païenne (gauloise ou gallo-romaine) de granite située dans le village même du Born et représentant un dieu au maillet.
Les habitants des lieux la surnomment la Toto qui signifie « femme simplette ».
Accès libre et gratuit.

* L’église de la Rouvière (XIIè siècle), petite église romane classée monuments historiques. Composée d’une nef unique, la voûte est ornée par une superbe peinture murale représentant un tétramorphe. C’est une merveille de sobriété.
Attention, église fermé hors offices religieux. Visites de l’église organisées ponctuellement dans l’année, se renseigner auprès du Pays d’Art et d’histoire Mende & Lot en Gévaudan, Téléphone : 04 66 31 27 39 • 06 42 57 93 09 – Web : http://www.pah-mende-et-lot.fr

A l’Ouest de Mende, Barjac

Le village de Barjac est situé au confluent du Lot et de la Ginèze, entre Mende et Chanac en contrebas du Causse de Changefège (voir ci-dessous)
En 1856, des pluies diluviennes s’abattirent sur tout le pays et un glissement de terrain eu lieu en contrebas du village de Cénaret, emportant avec lieu le hameau de Fouriès.

A l’initiative des prêtres de la paroisse, on érigea une statue de Notre Dame de Cénaret afin de protéger le village. (photo ci-jointe).

Au Sud-Ouest de Mende, Balsièges

Le Village de Balsièges, à la confluence des rivières Bramont et Lot, marque l’entrée Nord-Ouest de la plaine du Valdonnez.
Le « Lion de Balsièges« , rocher de pierre qui domine le village est surnommé ainsi depuis fort longtemps car il a l’apparence d’un lion couché.

Le dolmen de Changefège :
La Lozère est le deuxième site de France en nombre de mégalithes. Ne serait-ce que sur le causse de Changefège, on en dénombre plusieurs.
Beaucoup plus impressionants par la quantité de sites sont les dolmens et menhirs du Causse de Sauveterre et l’alignement de Menhirs des Bondons. Sentier balisé et Visite du site libre et gratuite.

La chapelle et l’ermitage Saint-Chaoussou :
La première occupation de cette grotte remonte 2500 ans avant notre ère,
elle fut ensuite aménagée en chapelle.
Un ermitage, aujourd’hui en ruines, fut ensuite rajouté à l’édifice. Sentier balisé et Visite du site libre et gratuite (attention, sentier pentu et glissant).

Le Valdonnez

La plaine du Valdonnez bordée au Nord et à l’Ouest par les Causses de Mende, de Changefège et du Sauveterre, dominée à l’Est et au Sud par le Mont-Lozère, est une terre de bocage fertile.

L’ensemble de la vallée qui offre un puzzle de prairies inondées de lumières porte les traces d’une occupation humaine très ancienne.
Les nombreux mégalithes et tumulus attestent d’une présence humaine très tôt dans l’histoire.

Le mausolée Gallo-romain de Lanuéjols confirme la sédentarisation précoce d’une population dans cette partie fertile du Gévaudan / Lozère.

Lanuéjols

C’est un village marqué par son histoire : son nom, d’origine celte, signifierait « la clairière sanctuaire ». On y trouve des vestiges de l’époque gallo-romaine et du Moyen-Âge.

Le Mausolée Gallo-romain de Lanuéjols (classé Monument Historique depuis 1840)
Dans le monde romain, les mausolées sont de grands tombeaux érigées par les classes fortunées.
Celui de Lanuéjols aurait été construit par Julius Bassianus, propriétaire d’un vaste domaine, en hommage à deux de ses fils décédés.
Classé monument historique depuis 1840, il fut édifié à la fin du IIIè siècle voir au début du IVè, le site a fait l’objet de nombreuses campagnes de fouilles qui ont mis à jour un deuxième édifice.

Visite libre et gratuite.

Il est à noter les mausolées gallo-romain de Lanuéjols et de Saint-Rémy-de-Provence sont les deux seuls exemplaires connus en France.

L’église romane Saint-Pierre de Lanuèjols.
Construite au XIIè siècle et agrandie au XIVè siècle, elle est construite en tuf (roche calcaire friable) et en calcaire de pays. Elle était dotée d’un clocher octogonal avant la révolution.
Classé monument historique depuis 1929. Visite libre et gratuite.

Le château du Boy.
Résidence des seigneurs du Tournel au XIVè siècle, il a été détruit en partie pendant les premières guerres de religion puis reconstruit à la renaissance. A l’heure actuelle, c’est un centre de soins spécialisé. Vous pourrez contempler aussi, à l’entrée du château, un menhir dressé (photo jointe).

Visites organisées ponctuellement dans l’année, se renseigner auprès du Pays d’Art et d’histoire Mende & Lot en Gévaudan –
Téléphone : 04 66 31 27 39 • 06 42 57 93 09.
Site Web : http://www.pah-mende-et-lot.fr

Au Sud-Est de Mende, Saint-Bauzile

Le village du Falisson sur le Causse de Sauveterre est un joi petit hameau présentant les caractéristiques de l’habitat Caussenard  (maison et four à pain traditionnel) ainis qu’une Lavogne à proximité.
Il est à noté que le puis qui se trouve à l’entrée du village date des gaulois !

Les ruines du château du Montialoux :
construit au XIIè siècle, cette forteresse pouvait surveiller l’entrée du valdonnez, contrôler la montée de Montmirat et communiquer avec les autres châteaux des seigneurs du Tournel.
L’église Romane de Saint-Bauzile (XIVè siècle).