Voir les photos (6)

CHATEAU DU TOURNEL

Châteaux et sites de défense à Mont Lozère et Goulet

  • Les imposantes ruines du château du Tournel témoignent encore aujourd'hui de la présence de cette baronnie du XIIe siècle qui régnait du causse de Mende jusqu'au Vivaret, possédant tout le Mont Lozère.

  • Veillant sur le cours supérieur du Lot, le Tournel, puissante forteresse haut-perchée, assure depuis le haut Moyen-Âge la défense de toute la vallée du Lot. Siège de la baronnie, le château du Tournel domine la vallée depuis son éperon, en amont du village de Saint-Julien.

    Tout à tour vassal soumis ou baron en révolte contre l'évêque, le seigneur du Tournel domine un territoire immense à l'est du domaine épiscopal. De cette puissante famille, retenons l'évêque Aldebert III du Tournel, qui...
    Veillant sur le cours supérieur du Lot, le Tournel, puissante forteresse haut-perchée, assure depuis le haut Moyen-Âge la défense de toute la vallée du Lot. Siège de la baronnie, le château du Tournel domine la vallée depuis son éperon, en amont du village de Saint-Julien.

    Tout à tour vassal soumis ou baron en révolte contre l'évêque, le seigneur du Tournel domine un territoire immense à l'est du domaine épiscopal. De cette puissante famille, retenons l'évêque Aldebert III du Tournel, qui obtenu le titre de comte-évêque de Gévaudan pour son ralliement au roi de France et fit reconstruire les remparts de Mende au XIIe siècle.

    Bien que surtout documenté pour le XIIIe siècle, le Tournel apparaît dans les textes dès le XIIe siècle. Dès lors, cette forteresse est utilement remaniée et complétée au gré des événements politiques et militaires. Au temps de la guerre de Cent ans, le château du Tournel est en mauvais état, il est restauré par le sénéchal de Beaucaire en 1356. La famille Guérin du Tournel (branche aînée) s'éteint et la baronnie se désagrège.

    L'édifice est composé d'un corps de logis rectangulaire ainsi que d'un donjon également rectangulaire mais achevé par une tour semi-circulaire sur le côté nord. L'ensemble est protégé par une enceinte ponctuée de tours circulaires. L'une d'elle abrite la chapelle castrale considérée dès lors comme un élément de la fortification. Séparée du corps de logis par une vaste place, la chapelle, aujourd'hui en ruine, présente à l'extérieur, sur la partie supérieure de l'abside une bande en arrêtes de poisson (opus spicatum).
    Toutes les construction sont en moellons de schiste liés au mortier de chaux.

    Un petit village, déserté au XVIIIe siècle, s'est développé au contact du château sur le flanc sud. Plus bas, caché au fond de la vallée, se découvre le petit moulin dont le béal large d'un mètre est creusé à même le schiste!.

    Le Pays d’art et d’histoire Mende et Lot en Gévaudan peut vous proposer des visites guidées, selon programmation ou sur réservation.
    cliquez pour retrouvez tous les châteaux du Pays d'art et d'histoire
Prestations
  • Services

    • Visites individuelles libres
      • Permanente
    • Animaux acceptés
    • Visites groupes libres
      • Permanente
  • Tarifs
  • Adulte
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année