Voir les photos (5)

MONTEE JALABERT

à Mende
2.7 km
Cyclotouriste
30min
Difficile
  • Le 14 juillet 1995 à la fin de la 12eme étape du Tour de France entre Saint-Étienne et Mende, Laurent Jalabert cristallisait sur la Côte de la Croix Neuve qui mène à l’aérodrome de Mende une des victoires
    les plus marquantes de sa carrière. En ce jour de fête nationale après 198 km d’échappée, Jalabert réalise « La plus belle des Grandes Vadrouilles, mais ce n’est pas du cinéma ».

    Depuis 2005, en l’honneur de cette victoire, la côte de 3,1 km et d’une déclivité moyenne de 10,1% est nommée...
    Le 14 juillet 1995 à la fin de la 12eme étape du Tour de France entre Saint-Étienne et Mende, Laurent Jalabert cristallisait sur la Côte de la Croix Neuve qui mène à l’aérodrome de Mende une des victoires
    les plus marquantes de sa carrière. En ce jour de fête nationale après 198 km d’échappée, Jalabert réalise « La plus belle des Grandes Vadrouilles, mais ce n’est pas du cinéma ».

    Depuis 2005, en l’honneur de cette victoire, la côte de 3,1 km et d’une déclivité moyenne de 10,1% est nommée Montée Laurent Jalabert. La Montée Jalabert est le théâtre de nombreux autres événements cyclistes. Les coureurs du Tour du Gévaudan et du Paris-Nice viennent en découdre sur cette côte aujourd’hui mythique. Pour se préparer en douceur au Tour de France, les cyclistes jusqu’en 2002 s’attaquaient à cette montée lors du Grand Prix Midi Libre.

    Réalisez l’ascension de la Montée JALABERT en amateur et obtenez votre diplôme à l’Office de Tourisme de Mende.
284 mètres de dénivelé
  • Altitude maximum : 1033 m
  • Altitude minimum : 748 m
  • Dénivelé total positif : 284 m