© OTI Mende
La Cathédrale Notre Dame et Saint‑Privat de Mende

L'Espace Événements GF

Visite guidée de la Cathédrale de MendeVisite guidée de la Cathédrale de MendeVisite guidée de la Cathédrale de Mende© FS - OTI Mende

Centre névralgique

& joyau de la cité

La construction de l’actuelle cathédrale de Mende débute en 1369, à l’initiative du pape Urbain V, natif du Gévaudan. Elle est consacrée un siècle plus tard, en 1467.

En 1508, l’évêque François de la Rovère (della Rovere), originaire de Gêne et neveu du Pape Jules II, décide de faire édifier les deux tours de façade. Les relations tendues entre l’évêque et ses chanoines entraînent la dissymétrie des deux clochers. L’ensemble est achevé au milieu des années 1520.

Belle à l’extérieur

Le grand clocher abritait la « Non Pareille« , une cloche au diamètre exceptionnel dont le battant se trouve à l’intérieur de la cathédrale.

Le soir de Noël 1579, pendant la messe de minuit, le chef huguenot Mathieu Merle s’empare de la ville, commet de nombreuses exactions et tue une partie de la population assemblée dans la cathédrale.
Il fait fondre la « non pareille » pour en faire des canons et des couleuvrines.
En 1581, il détruit une grande partie de la cathédrale.

Seuls subsistent les deux clochers, le bas-côté nord et les chapelles de part et d’autre de l’abside.

Comme à l’intérieur

L’édifice est reconstruit entre 1598 et 1620 « à l’identique mais sans façons ni ornements ».

En 1608, Pierre Levesville réalise la rosace.

La cathédrale est à nouveau consacrée en 1620, sous les vocables de Notre-Dame et Saint-Privat. En 1784, elle est érigée en Basilique mineure par bref pontifical.

Le dégagement à lieu au XIXè siècle et aboutit à l’aménagement des portails Nord et sud en néogothique flamboyant.
Le grand porche ouest qui surplombe le parvis date de 1906.

A la fois Cathédrale et église paroissiale, elle est le lieu de culte où se célèbre tous les offices.


De nos jours …

La ville reste principalement le centre administratif du département de la Lozère.
Cependant, cette petite ville au charme provincial suranné surprend ceux qui la découvrent.
Sans que l’on s’y attende, elle est rentrée dans le XXIème siècle en gardant sa sérénité ; elle offre toutes les infrastructures des cités modernes en laissant, à ceux qui le désirent, la facilité de les utiliser.
Cependant, son cadre de vie préservé surprend ceux qui la découvrent.
La population, en augmentation depuis plus de vingt ans, des universités et autres centres de formations ont décidé de s’y implanter, des industries non polluantes également.

Nous vous invitons à découvrir pourquoi les hommes ont choisi ce site depuis des millénaires pour y inscrire leur histoire.

Découvrez la cathédrale

Mende, une passion

« … L’histoire de Mende et son architecture son étroitement liés.
L’une ne va pas sans l’autre et plus l’on s’intéresse à l’un, plus on découvre l’autre … »

Portrait FranckPortrait FranckPortrait Franck
Franck

L’Âme de mende !!

elle surgit de nulle part, s’impose par sa prestance, faite de dentelles de pierres, elle est magnifique et Mende a besoin d’elle pour attirer les touristes !! l’intérieur est superbe et méditatif.

Valarmelle

Ça vaut le détour !

Un lieu à visiter, de très beaux vitraux, de belles voûtes. Une cathédrale belle à l’intérieur comme à l’extérieur, la sérénité des lieux est envoûtante.

Pascal

En autonomie 

Nihil morati post haec militares avidi saepe turbarum adorti sunt Montium primum, qui divertebat in proximo, levi corpore senem atque morbosum, et hirsutis resticulis cruribus eius innexis divaricaturn sine spiramento ullo ad usque praetorium traxere praefecti.

En groupe

Nihil morati post haec militares avidi saepe turbarum adorti sunt Montium primum, qui divertebat in proximo, levi corpore senem atque morbosum, et hirsutis resticulis cruribus eius innexis divaricaturn sine spiramento ullo ad usque praetorium traxere praefecti.

accueil pour les personnes à mobilité réduite

Nihil morati post haec militares avidi saepe turbarum adorti sunt Montium primum, qui divertebat in proximo, levi corpore senem atque morbosum, et hirsutis resticulis cruribus eius innexis divaricaturn sine spiramento ullo ad usque praetorium traxere praefecti.

Plan de visite en PDF

Nos suggestions

Ça devrait vous plaire aussi